Archives de l’auteur

Les animaux ont-ils des TOC ? (Texte et vidéo)

Les animaux souffrent-ils, eux aussi, de TOC, ces comportements effectués de façon répétée et difficilement répressibles ? En développent-ils souvent ? Quelles raisons peuvent expliquer l’apparition de ce type de pathologie ? Que faire pour améliorer la santé mentale de mon animal ?

C’est à ces diverses interrogations que nous allons tenter de répondre aujourd’hui.

L’hyperthyroïdie chez le chat

Pour fonctionner correctement et harmonieusement, l’organisme a besoin de fabriquer des hormones grâce à son système endocrinien.
Les hormones sont de petites molécules chimiques fabriquées par un organe et agissant sur un autre organe : elles ont un rôle de messager et de régulateur du métabolisme.

Parmi ces messagers et régulateurs du métabolisme, on compte les hormones thyroïdiennes. Il en existe 2 sortes : la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3).
Toutes deux sont produites à partir d’iode et de tyrosine (un acide aminé) par une petite glande localisée au niveau du cou, la thyroïde.

NAC

DSC_4743Certains nouveaux animaux de compagnie sont pris en charge dans notre clinique.

Maladie:

Les lapins, rats, cochons d’inde, furets sont des êtres vivants et sensibles et peuvent donc être malades : une consultation chez un vétérinaire est préconisée.

Prévention:
Certains vaccins existent pour le lapin et le furet. Ceci est important même pour les lapins vivant à l’intérieur (transmission de la myxomatose par un moustique).

Lapin

La castration (mâle) et l’ovario-hystérectomie (femelle) sont préconisées.

Furet

Désormais la pose d’un implant hormonal est conseillée. 


Les techniques de soin et la connaissance de ces NAC évoluent rapidement et font désormais partie de notre quotidien de vétérinaire: n’hésitez pas à venir en consultation avec votre lapin, furet, etc. ou tout simplement à venir prendre conseil auprès de l’équipe de la clinique notamment en matière d’alimentation.

Nous référons les reptiles et les oiseaux chez un confrère spécialisé.

 

Appareil d’anesthésie gazeuse

DSC_4703L’anesthésie générale est un processus qui agit sur l’ensemble du système nerveux et provoque un sommeil profond. Elle est obtenue par injection de produits anesthésiants et/ou inhalation de gaz.

La plupart des interventions chirurgicales sont réalisées sous anesthésie gazeuse :

L’animal est d’abord endormi par injection d’un anesthésiant par voie intraveineuse. Il est ensuite intubé, et le relais de l’anesthésie se fait par inhalation d’isoflurane.

Ceci procure une qualité d’anesthésie exceptionnelle, réduisant les risques au minimum, notamment en cas d’intervention prolongée. Le réveil est plus rapide et l’animal récupère très rapidement.

Un monitoring respiratoire systématique renforce encore la sécurité de l’anesthésie.

Cette procédure est particulièrement intéressante lors de réalisation de chirurgies sur les NAC (lapins, cobayes …), très sensibles à l’anesthésie et hypothermie : nous utilisons un tapis chauffant.

N’hésitez pas à nous demander des précisions sur l’utilisation de l’anesthésie gazeuse au sein de notre clinique.

Le syndrome brachycéphale

Les races brachycéphales connaissent actuellement un essor démographique très important : ce sont des races qui plaisent par leur allure particulière et leur caractère.

La sélection génétique a fait naître des individus de plus en plus typés, avec une accentuation de leurs particularités morphologiques.
Malheureusement, ces différences anatomiques et morphologiques entraînent des symptômes que l’on regroupe sous le nom de “syndrome brachycéphale”.

Otoscope


L’otoscope est un outil qui nous permet d’inspecter en profondeur l’oreille.
 
DSC_4749

 

 

 

En effet, l’oreille de nos compagnons est différente de celle des êtres humains.

La partie la plus externe de l’oreille est verticale (c’est la partie visible avec le pavillon).

Mais la partie interne de l’oreille est horizontale et aboutit au tympan.

L’otoscope permet donc l’inspection complète du conduit auditif, en particulier la visualisation du tympan qui est une petite membrane assez fragile.DSC_4758

L’otoscope permet également de repérer d’éventuels corps étranger (épillets, herbes, etc…), de dépister une otite.