Le globe vésical chez le chat

L’apparition d’un globe vésical résulte de l’accumulation anormale d’urine dans la vessie d’un animal. Certaines pathologies empêchent une évacuation correcte des urines et il devient même parfois totalement impossible pour l’animal de faire pipi.

Donner un comprimé à un chat (vidéo)

Vous avez à donner des comprimés à votre chat parce qu’il doit être vermifugé ou parce qu’il est souffrant et doit prendre un traitement médicamenteux pendant quelques jours ? Pas toujours facile de savoir comment s’y prendre, et encore moins si votre chat a du caractère ! 

Photos d’yeux de chats

REGARD BISHIK Copie
IMG 6938
IMG 7066
20180828 144713
Regard Phoenix Copie
IMG 7062
IMG 6983   Copie
IMG 6943
IMG 6960
IMG 6934
IMG 6925

L’HYPERTENSION ARTERIELLE CHEZ LE CHAT

QU’EST-CE-QUE L’HYPERTENSION ARTERIELLE DU CHAT ?

L’hypertension artérielle est le premier trouble vasculaire touchant le chat.

Elle peut être d’origine idiopathique (origine inconnue) dans environ 10% des cas.

Les complications de l’hypertension artérielle sont nombreuses dont le décollement de rétine, les accidents cardiovasculaires, la thrombo-embolie aortique (paralysie brutale des membres postérieurs.

Dans la majorité des cas elle est associée à une atteinte des reins appelée insuffisance rénale chronique (IRC).

Elle peut également être associée à une hyperthyroïdie, à un diabète sucré, à une insuffisance cardiaque et à l’obésité.

L’insuffisance rénale chronique est la première maladie touchant les chats senior. Dans 1/3 des cas elle est accompagnée d’une hypertension artérielle.

COMMENT DEPISTER L’HYPERTENSION ARTERIELLE ?

Le dépistage de l’hypertension artérielle est intéressant car il permet de détecter cette anomalie et de la traiter afin d’éviter les complications. Il permet également de dépister les maladies chroniques qui sont associées comme l’insuffisance rénale chronique.

La mesure de l’hypertension artérielle se fait à la clinique à l’aide d’un brassard que l’on positionne sur le membre antérieur du chat ou bien sur sa queue.

Le chat est particulièrement sujet au stress chez le vétérinaire. Le stress augmente la tension artérielle. Tout sera donc mis en œuvre afin de le limiter. Pour obtenir des valeurs fiables, les mesures seront répétées plusieurs fois, dans un contexte apaisant, sans bruit et la position adoptée par le chat sera celle que l’on choisira pour prendre sa tension, que ce soit sur la table, sur une étagère ou dans les bras du propriétaire.

Le membre utilisé sera placé à hauteur du cœur.

Un dépistage lors d’une consultation annuelle peut être réalisé même sur le jeune animal afin de connaître ses valeurs de tension chez le vétérinaire et de pouvoir les comparer chaque année.

Si une mesure paraît trop élevée une année, on fait revenir le chat afin de vérifier si l’hypertension se confirme et si c’est le cas on investigue les maladies associées à l’hypertension par un bilan sanguin.

L’hyperthyroïdie chez le chat

Pour fonctionner correctement et harmonieusement, l’organisme a besoin de fabriquer des hormones grâce à son système endocrinien.
Les hormones sont de petites molécules chimiques fabriquées par un organe et agissant sur un autre organe : elles ont un rôle de messager et de régulateur du métabolisme.

Parmi ces messagers et régulateurs du métabolisme, on compte les hormones thyroïdiennes. Il en existe 2 sortes : la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3).
Toutes deux sont produites à partir d’iode et de tyrosine (un acide aminé) par une petite glande localisée au niveau du cou, la thyroïde.